Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2019

Nuit

Elle est verte et belle la grenouille aux grands pieds
Fuis les hirondelles, va sous les groseilliers
Si l’eau vient à manquer, tu seras à l’abri
En tant que réfugiée dans le vert paradis

Le cœur battant, Madame, tu cours aux bois, cachée
Si tes seins réclament la caresse adorée
Pas de frémissements ni même un baiser
Vivante intensément, tu fuis la volupté

Le ventre arrondi, la jambe légère
Le rein plein d’appétit, un sourire aux lèvres
Elle s’approcha de lui et lui toucha la main

Il ouvrit ses grands yeux, vit la belle offerte
Son regard merveilleux et la porte ouverte
Il fondit dans la nuit, mort jusqu’au lendemain

©  Loup Francart

Écrire un commentaire