Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2019

En rang

Englué de pensées, il ne put s’échapper.
Il revint sur lui-même, épris de dilemme
Et se prit du recul, comme la particule,
Sans savoir où il va, hors de tout canevas.

Il erra longuement, il s’en fut savamment
Entouré de halos, cheminant au galop
Il ne découvrit rien, mais en ressortit bien
Le néant est pire, rien ne vaut un sourire

Enfin, il reposa, et dans les mimosas
Reprit son absence en toute licence
Il gagna la folie et la mélancolie
Mais n’oublia jamais la fente du regret

Si rien ne t’échappe et si tu l’attrapes,
Mêle-toi au rire sans jamais réagir
Prends garde à toi, frère, ne joue pas les pères
Et sois plutôt femme usant de ses charmes

©  Loup Francart

Écrire un commentaire