Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2018

Rassasié

 

"Job mourut âgé et rassasié de jours" (Job 42, 17)

Vient donc le moment où le temps s’arrête
Par écœurement et fatigue
La mort devient un repos mérité
Une évasion de la jouissance du destin
Tu es repu des agitations quotidiennes
Des vagues et des mouvements
Tu as perdu en toi l’ordre du temps
Et bientôt tu fermeras les yeux et reposera
Sans plus percevoir le chant de la vie :
Les lèvres de la bien-aimée
Le cri de l’oiseau plongeant dans l’eau
L’étendu des collines qui rejoignent la mer
Le rire des enfants naissant à leur temps
Et les pleurs de ceux qui ont fini
De se repaître de leurs émotions…

Rassasié de jours, tu fermes les yeux
Et reposes en toi, dans l’inconnu

 ©  Loup Francart

Écrire un commentaire