Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2019

L'oeil rouge

 

L’œil rouge du fantôme erre dans ta mémoire
Tu ne peux le saisir, le pourpre t’envahit
Oh ! Combien est longue la liste des déboires
Accumulés en toi. Tu en restes ébahi

Dans l’angle du cerveau, au pied de masses informes
Se fabriquent les mots en désirs et hasard
Prends donc une pincée, mélange les formes
Élance ta colonne, façonne ton regard

Depuis des mois déjà, tu t’ouvres à tes fantasmes
Car verts sont tes rêves et blond ton enthousiasme
Et ses cheveux de rêve t’entraînent au pinacle

Aussi erres-tu en vers et dresse ta misère
Dans les acrostiches pour être plus disert…
Les mots chutent de haut sans te faire obstacle !

©  Loup Francart

 

Écrire un commentaire