Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2018

Insuffisance

 

La suffisance est sœur de l’insuffisance
Elle dérive couramment de la pauvreté
De sa propre approche de la vie et du monde
Ouvre les yeux et laisse tomber tes lunettes !

Ignorant de ce qui manque à ton destin
Tu l’imagine grand sans en faire le tour
Tu l’enfle démesurément au regard des autres
Jusqu’à l’éclatement de ton euphorie

Alors tu découvres tes déficiences
Et la grandeur insoupçonnée de tes proches
A genoux devant tes déceptions
Modestement, tu contemples ton ignorance  

Tu descends les escaliers glaciaux
Et te revêts d’une fraîcheur nouvelle
Celle de ton insuffisance enfin dévoilée
Qui te dresse la couronne du sage

Alors le jour se lève sur toi-même
Ta transparence se révèle en liberté
Ta suffisance passe aux oubliettes
Et tu deviens toi, sans comparaison

Mets ton mètre dans ta poche
Et pars sur la voie de l’incomparable !

 ©  Loup Francart

 

Écrire un commentaire