Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2018

Le héron

Trop chaud ! Oui, il fait trop chaud pour rester dans son lit. Il est cinq heures et Paris dort, contrairement à la chanson de Jacques Dutronc.
Après avoir pris un café, je me lève, enfile mon short, mon maillot, et sors dans la fraîcheur. Je pars le long du canal Saint- Martin, puis du canal de l’Ourcq au-delà de pantin. Il fait bon, le calme règne, je prends mon allure 10 km.
Soudain, devant moi, le long du canal, un héron contemplant la nature. Hum, plutôt la ville, dans la clarté du matin ou même la rougeur du matin. Le soleil frappe sur les constructions, leur donnant une couleur merveilleuse d’incendie. Il est là, installé sur la berge, sans crainte.

18-07-03 Héron 2.JPG

Je n’ose m’approcher de peur de le faire fuir. Je sors mon i Phone, mitraille cet extraordinaire animal qui n’a peur de rien : kilomètre 5. Une femme passe en vélo près de lui. Il ne bouge pas, ne la regarde même pas passer. Il est là, comme une statue, vaillant, illuminé d’or, tel un moine bouddhiste en méditation.

18-07-03 Héron 3.JPG

J’avance tranquillement, le dépasse sans qu’il manifeste une quelconque humeur. Je ne suis sans doute pas là pour lui ! Alors je reprends ma course tout en le regardant de temps à autre.

Deux ponts plus loin, je franchis le canal et reviens vers lui sur l’autre rive. Je le cherche des yeux. Je devrais le voir. Mais il n’est plus là. Son heure de méditation est passée. Il est peut-être parti à la pêche. Il faut bien vivre !

 

 

21/12/2014

Les HLM nous trompent

Ce sont des HLM rénovés à Champhol, près de Chartres : 4 immeubles, peints en 4 mois, par 4 femmes par immeuble.

Même les détails sont réussis :

Et les HLM sont devenus aériens. Ils font rêver les hommes et les femmes. Espérons que les habitants respirent la joie.

Quelle initiative intéressante !