Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2022

Présence

 22-11-10 1° Couv Présence.jpg

Viens, mais ne te presse pas
Tu as encore à apprendre
Ne t’impatiente pas…

 

Ce livre effectue une symbiose entre l’art pictural et l’art poétique, donnant ainsi une approche plus complète du sujet traité ou élargissant son objet. Il se regarde autant qu’il se lit et s’écoute dans la lecture. Il exige l’éveil des sens et l’attention du lecteur. Alors se découvre la spiritualité cachée dans le quotidien, la grandeur de chaque instant de la vie, la beauté voilée des mots devant une image, la profondeur d’un dessin ou d’un tableau grâce aux couplets qui l’environnent. Le silence vous envahit, vous saisissez l’intense énergie du présent et acquérez un aperçu de l’au-delà qui transparait sans se dévoiler pleinement. Seule la musique est absente, car elle se joue dans la tête selon les affinités du lecteur.

2022  /  98 pages  /  Prix de lancement : Publié prochainement et présenté au salon du livre de Sainte Suzanne.

19/11/2022

L'appel du large

Fruit de plusieurs années de réflexions et méditations, l'appel du large fait part de l'aventure de la vie au jour le jour. Ne pas perdre ce qui vous arrive, garder en mémoire les leçons quotidiennes que vous percevez en vous et avancer dans l'existence progressivement en profitant d'une remarque, d'un événement heureux ou malheureux.

L'appel du large :

22-10-29 couv l'appel du large VD2 - Copie.pngIl y a toujours à admirer, à réfléchir, à créer, à tout instant. Alors, profitons-en au lieu de nous lamenter sur les incidents de nos courtes vies.

Écrit au fil des jours, l’appel du large fait part des sensations, sentiments, réflexions de la vie de tous les jours, sans thèmes particuliers, dont le point commun reste une interrogation sur la vie et ses jaillissements spontanés, sur la société, sur les hommes et femmes qui la composent, sur les idées qui l’animent, sur les espoirs et les défaillances qui la font mouvoir.

Le livre passe par des impressions quotidiennes à des réflexions d’ordres philosophiques, artistiques, culturelles, puis à certaines approches spirituelles. Ce sont des pensées claires, d’hommes au cœur accessibles, rencontrées au détour d’un fait habituel, parfois explicitées pour les rendre aisément compréhensibles.

2022  /  217 pages 

Publié prochainement et présenté au salon du livre de Sainte Suzanne, le 11 décembre.

18/11/2022

Salon du livre à Sainte Suzanne

Un salon du livre pour trouver vos livres à offrir à Noël ou au jour de l'an à tous ceux que vous aimez ou envers lesquels vous avez des obligations.

L'ambiance est sympathique, chaleureuse même, grâce à l'entente qui se crée très vite entre les participants. Les auteurs sont variés et vous trouverez des livres de toute nature. Alors, venez nombreux chez Vincent Houllière faire vos achats de fin d'année et ainsi permettre d'égayer les soirées mayennaises qui pourront se prolonger toute la nuit.

22-11-11 Affiche Salon_page-0001.jpg

Je vous accueillerai au moulin et vous présenterai mes trois derniers livres :

  • L'appel du large
  • Présence
  • Vagabondages parisiens
    A cela s'ajoute Effervescences cosmiques, publié l'an dernier, mais peu présenté en raison du COVID.

Je vous les présenterai demain.

Venez nombreux !

 

 

 

17/11/2022

Moi, soi

Oui, il est là !
Où donc ?
Derrière-toi !
Mon Dieu, où est-il ?
Autour…
Où ?
Là !

L’autre lui montra
L’air environnant
La chaleur de l’été
La douceur des sourires
L’ombre de l’amitié
Les pleurs des enfants
La grandeur de la solitude
Et quoi d’autre ?

Ce vide dans la poitrine
Cette tête d’épingle
Qui se tient en toi
Et te maintient droit

Ne plie pas
Reste toi-même, 
Mais un toi
Devenu soi, autre
Ne le laisse pas s’échapper
Il est ton seul bien

16/11/2022

Energie

Énergie…
Tout devint lumineux
Je ne voyais rien d’autre que la réalité des choses
Mais elles étaient différentes
Plus nettes, plus réelles
Nettoyées des poussières de l’humain
Reliées entre elles de liens nouveaux
Je respirais l’air frais coulant dans ma gorge
Je me sentis léger, aérien
Et je regardais, indifférent
S’agiter le monde sans y participer

Fermé à nouveau
À jamais peut-être ?
L’autre s’éloigna, me laissant seul

Perdu, je suis perdu…
Je n’ai plus que l’ombre du souvenir
Et la légèreté du cœur
Qu’en faire ?

Fusion, une seconde
Le tout en un point
Qui, lui-même, n’existe pas
Rien que ce point d’énergie
Que l’on ne peut palper
Simplement le vivre

14/11/2022

Normal

La normalité est le contraire de l’inventivité
Mais l’inventivité impose la normalité des règles
Qui crée invente une nouvelle normalisation