Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2017

Maxime

 

Trop de milieux divers nuisent au sensible qui s’adapte.

Il était (une fois) un caméléon.

Son maître pour lui tenir chaud

Le déposa sur un plaid bariolé.

Le caméléon mourut de fatigue.

 

Écrire un commentaire