Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2022

Errance

Errance permanente de l’être

Que de contorsions et d’impasses

Un jeu de voitures tamponneuses

Derrière tout cela, le vide

Un blanc ou un noir gouffre

Dans lequel s’engloutit la misère

De l’homme absolu

Plus rien ne sera comme avant

Cet être devenu autre que lui-même

N’est plus. Et rien ne le remplace

S’efforcer d’être en étant plus

Il faut bien vivre et faire comme si

Mais où as-tu mal ?

Écrire un commentaire