Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2022

Stratégie

Un mot devenu magique :
Le stratège marche à la victoire
Le combattant s’aplatit dans la boue
Il y a de nos jours des stratégies pour tout
Comment avec un balai ouvrir un œuf à la coque ?
Comment ne pas tomber amoureux d’une femme ?
Comment ne pas rester idiot ?

Le stratège ne dit mot : il réfléchit
Silence, l’homme va parler !
Il donne de vulgaires coups d’épée
Dans une eau trouble dictionnarisée
Et prétend avoir la lumière divine
Qui pourfend la pensée adverse
Flop…

À d’autres moments, il s'en prend à son ombre
Ouvrant de grandes échappées
Aux badauds qui le regardent bouche bée :
Attaque du centre de gravité
Mouvements larges et tournants
Se prendre par la queue
Et autres fariboles excentriques

Quant aux approches, elles sont à tout vent
Approche directe par le combat des armes
Approche indirecte par toutes les voies possibles
L’espace, le temps, la matière, les idées
Et même la bêtise, ouvertement
Il n’y a qu’une impossibilité l’esprit d’enfance
Qui surprend même les plus crédibles
Qui d’autres qu’un enfant, pourrait
Troubler ces grands cerveaux
Qui prévoient tout avec plusieurs temps d’avance
Trois, quatre, cinq fois et même plus
Jusqu’au gouffre de l’anéantissement
Quand les vents font sauter le bouchon

Oui, c’est vrai, que d’efforts vains
Transpercent notre imagination
Pour nous faire découvrir le b à ba
Qui résoudra l’affrontement des volontés
Jusqu’à la mort de l’homme et de la femme
Toujours les nerfs à vif, en opposition permanente
Jusqu’au moment où a lieu la rencontre
De deux êtres seuls et morts de solitude

La stratégie n’est qu’une épreuve parmi d’autres
Celle des penseurs échevelés, en mal de vengeance
Qui courent après leurs idées
Sans pouvoir les rattraper

Écrire un commentaire