Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2017

Paradoxe

 

Je suis le vide et le néant.

Il me pénètre de sa couleur,

Je respire son odeur.

Il s’encastre entre chaque globe

Et les écarte de sa puissance incontrôlable.

Gonflés du vide de l’absence,

J'erre à l’abandon et connais le repos.